Chapitre 1

                                           Chapitre 1

 

Mercredi 9 janvier commissariat de police judiciaire.

 

Mergret se frappa la tête. Ils auraient du prendre cette lettre au sérieux :

 

 

                                                   

 

                    M. le commissaire de police,

       Demain, à 7 heures, nous attaquerons l’appartement de M.

       Goret, le milliardaire. Nous lui volerons 7000 €.

       Il y aura 7 morts. 7 tonneaux de poudre brûleront.

        7 policiers seront enlevés.

 

                  Je vous prie d’agréer, M. le commissaire de police,

                  Mes sincères salutations,

 

                         Dr Emmilchamaran

 

 

                                                 Samedi 5 janvier, bureau du préfet de police.

 

-Une lettre pour le commissaire Mergret, dit le domestique, Il n’est pas dans son bureau alors je suppose qu’il est dans le votre monsieur le préfet de police.

-Oui, dit le commissaire, il est là.

-Ah, M. le commissaire, cette lettre est bizarre : regardez le timbre !

Effectivement, le timbre était une tête de mort avec des sabres de partout et du sang qui dégoulinait.

 

Il l’ouvrit. Et il la lu.

Il n’y a pas cru une seconde.

Et pourtant…

                                                Lundi 7 janvier, 7h00, domaine de Ventoux, chambre de

                                                M. Goret.

-A l’attaque ! cria une voix, Ah bas les traîtres !

M. Goret se réveilla tout d’un coup. Ces voix qui venaient de dehors ; c’était qui ? des gouttes de sueur lui coulèrent sur le front. Il avait peur.  Tout d’un coup, la porte s’ouvrit, laissant apparaître des visages masqués…

 

Ce n'est que le début du chapitre 1. Désolé, il se termine en plein "SUSPENSE"...